Interview de Madame Suzanne Gabriel

Terre Vaudoise

Interview de Madame Suzanne Gabriel

Responsable de Marque de Terre Vaudoise

Titre : Partenaires Privilégiés

Département : Restauration


Parlez-nous un peu de vous…

Présentez-nous Terre Vaudoise.

Terre Vaudoise appartient à la Défense Professionnelle Agricole Terre Vaudoise. Notre mission est de garantir à nos clients (entreprises et particuliers) des produits frais, de qualité et de proximité (producteurs du Canton de Vaud) et leur faire découvrir d’autres terroirs suisses. Ainsi, des entreprises comme la vôtre ont un listing précis des producteurs certifiés.  Nous travaillons en transparence avec nos producteurs.

Nous contrôlons  la qualité produits, nous exigeons que les produits soient naturels ? et que 80% des matières premières soient issues du Canton de Vaud, afin de favoriser l’économie locale.

Cela fait maintenant quelques semaines que nous proposons une e-boutique sur notre site web avec la possibilité d’aller retirer nos produits en boutiques.

Nous vendons nos produits dans nos deux magasins, la Halle de Lausanne et l’Epicerie de Pully. Notre service de grossiste approvisionne les restaurants et commerces. Nous réalisons des paniers frais disponibles dans nos boutiques et livrables avec la start-up Dring Dring avec qui nous travaillons depuis 8 ans qui livre dans les bureaux et aux particuliers. Nous vendons également en moyenne 3000 paniers cadeaux personnalisés par an que nos clients peuvent commander sur notre site web. Puis, nous proposons une activité de traiteur avec plus de 700 événements privés et « corporate » à l’année. Nous avons aussi une Box Bière que les gens peuvent recevoir mensuellement. C’est l’occasion pour nos fournisseurs de se faire connaitre et pour nos clients de découvrir chaque mois de nouvelles bières artisanales de Suisse Romande.

Où livrez-vous vos produits ?

Pour l’instant nous livrons uniquement dans le Canton de Vaud et à Zurich. Nous livrons à Genève occasionnellement pour des paniers cadeaux.

En quoi consiste votre travail chez Terre Vaudoise ?

Quand j’ai commencé il y a 11 ans, je m’occupais du secrétariat général des Saveurs du Jura vaudois. Aujourd’hui, je suis en charge des mandats du Canton de Vaud pour pouvoir certifier nos produits.

Qui sont vos collaborateurs ?

Nous sommes principalement une équipe féminine mais nous avons récemment engagé un cuisinier.

L’équipe est composée d’une quarantaine de femmes. Nous sommes très à cheval sur le bien-être de nos collaborateurs et collaboratrices et participons à leur évolution au sein de la structure.

Quels sont les événements principaux sur lesquels Terre Vaudoise est présente ?

Nous passons en moyenne 130 jours par an sur des manifestations en Suisse Romande avec des périodes denses.

Noël est une période intense : nous sommes présents sur le marché de Noël de Montreux pendant 30 jours puis également sur celui de Lausanne avec notre participation à l’Igloo du Terroir Vaudois.

Le Paléo Festival est également un événement majeur : nous y tenons un restaurant depuis 11 ans.

Puis, nous organisons régulièrement des journées de découverte de l’alpage dans le Jura Vaudois. Le temps d’une journée, les visiteurs peuvent ainsi vivre une expérience riche en s’immergeant dans  le quotidien des chalets d’alpage.

Votre secteur d’activité est en plein essor avec de plus en plus de concurrence. Comment le vivez-vous ?

Au départ, nous avions un concept unique et novateur et puis par la suite, nous avons dû faire face à la concurrence comme dans tous les secteurs. Nous avons des produits à des prix concurrentiels avec une bonne notoriété, ce n’est donc pas inquiétant. L’objectif est aujourd’hui de certifier nos produits pour ne pas tromper les consommateurs.

Quelles sont les habitudes de consommations d’aujourd’hui ?

Regarder la provenance des produits ne constitue pas encore une habitude ancrée chez les gens. Nous constatons, toutefois, un intérêt vers ce nouveau mode de consommation. Cette tendance est une très bonne nouvelle et amène un certain nombre de challenges à relever pour les producteurs.

Ces consommateurs qui achètent « local » souhaitent de la diversité dans leurs assiettes, défi que l’agriculture doit s’employer à créer. Les producteurs doivent dorénavant multiplier leurs efforts pour mettre à disposition le bon produit au bon moment.

Un autre défi est de « déshabituer » peu à peu les consommateurs à l’esthétisme des aliments. L’idée est qu’ils puissent se rendre compte que le fruit ne doit pas nécessairement être beau pour être mangé et apprécié.

Ces besoins de diversité, d’instantanéité ou encore d’esthétisme vont parfois à l’encontre de nos valeurs. L’objectif est alors de trouver le bon équilibre entre ces nouveaux modes de consommation et notre travail.

De mon côté, en tant que consommatrice, je pense que nous devons prendre soin de l’environnement où l’on vit et que l’on respire : apprendre à ne pas être trop gourmand et à apprécier ce que notre terre peut nous offrir.

Quels sont vos challenges futurs ?

Un challenge tout d’abord humain avec la stabilisation de nos équipes car nous sommes en restructuration cette année.

Puis, 2ème challenge, le développement de notre site web et de la vente en ligne.

Enfin, que nous ayons plus de produits locaux dans les rayons de la grande distribution et chez les grossistes.

Mais selon moi, le plus gros défi est de mieux communiquer avec nos producteurs concernant l’évolution des modes de consommation. Nous sommes sur le terrain et confrontés en permanence à nos clients, nous sommes donc les meilleurs ambassadeurs pour faire de la bonne remontée d’informations aux agriculteurs.

Comment percevez-vous le Starling Hotel Lausanne ? Avez-vous déjà expérimenté nos offres (hébergement, restaurant, conférences, etc…) ?

J’ai eu l’occasion de manger dans votre restaurant où j’ai passé un moment très agréable.

Je trouve que votre hôtel va très bien dans le contexte lausannois car il correspond à la demande et se situe non loin du lac avec des entreprises de renommée.

Lausanne est une ville multiculturelle, très active avec des événements constants et tend à devenir une destination touristique de premier choix, ce qui est très prometteur pour votre hôtel.

Nous sommes très heureux de travailler avec le Starling Hotel Lausanne et nous nous réjouissons de poursuivre cette collaboration.